COVID-19 : quels sont les risques du port de masque pour la santé ?

L’un des éléments très prisés pour sauver des vies et lutter contre le coronavirus est le masque. Le port de masque est obligatoire dans presque tous les pays et l’utilisation a fait ses preuves face à la pandémie. Cependant, porter ce masque pendant une longue durée pourrait également créer des dommages pour la santé. Retrouvez dans cet article les risques du port de masque pour la santé.

Quels sont les risques pour la peau ?

Les conséquences du port du masque prolongé ont été très vite détectées par les dermatologues. Sur la peau, le port de masque sur une longue durée est susceptible de créer un eczéma de contact, l’irritation, ainsi que les réactions allergiques. En réalité, l’effet de la chaleur sous le masque, la transpiration et les frottements du tissu font apparaître un cocktail explosif pour la peau. Vous pouvez être victime de rougeurs, sécheresse, sensibilité, démangeaisons, beaucoup plus au niveau de l’arête nasale et à l'arrière des oreilles.

Zoom sur les risques respiratoires

En plus des conséquences sur la peau, le port de masque chronique est également dangereux en cas de pathologie respiratoire. Le CO2 que l’organisme emmagasine reste un véritable facteur qui joue sur la qualité d’air que nous respirons. De plus, le port de masque complique la vie à ceux qui souffrent d'un syndrome d'hyperventilation et qui ont besoin d’augmenter la fréquence respiratoire et le volume d'air expiré et inspiré.

Quels sont les effets psychologiques du port de masque ?

Outre ces risques précités, le port de masque crée aussi des maux de tête et des maux de gorge aux utilisateurs. Mais il est important d’ajouter que ces réactions sont psychologiques et sont liées au fait que les citoyens ne sont pas habitués à ce mode de vie. Hormis cet aspect, le port du masque stimule la fatigue chez le sujet.